SFR Presse
Le Figaro
26 mars 2019

patrimoine

ans

N/A

1 min

N/A
N/A

Le conjoint exonéré de droits Les sommes transmises au conjoint survivant ont été progressivement défiscalisées. Depuis 2007, elles sont complètement exonérées. Pour rappel, en présence d’enfant, le conjoint hérite, au choix, de 25 % des biens en pleine propriété ou de la totalité des biens en usufruit. 15 C’est le délai qu’il faut respecter entre deux donations pour bénéficier de l’abattement fi

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :