SFR Presse
Midi Libre
26 novembre 2018

Attaque chimique sur Alep, représailles russes

1 min

Syrie. Une zone du régime touchée. Le pouvoir syrien a accusé des groupes « terroristes » d’avoir mené une attaque chimique dans la ville d’Alep, un drame qui a provoqué une centaine de cas de suffocation et entraîné des raids de représailles dimanche de l’allié russe. Une importante coalition rebelle a démenti toute implication dans l’attaque samedi soir contre cette métropole du nord aux mains

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :