SFR Presse
L'Union
3 octobre 2018

LES ÉBOUEURS EN GRÈVE

3 min

REIMS L’immense majorité des éboueurs – ripeurs et chauffeurs – était en grève, hier matin, afin de dénoncer leur « ras-le-bol ». La reprise du travail devait être votée dans la nuit. Environ 200 tonnes de déchets, ordures ménagères et tri sélectif confondus, sont restées sur les pas-de-porte des habitants du Grand Reims, hier matin. La conséquence d’un mouvement de grève déclenché à l’aube par le

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :