SFR Presse
La Provence
13 juin 2018

Des vocations et un business

A.S.

2 min

A.S.
A.S.

Si les premières micro-crèches marseillaises furent associatives, celles créées par des entreprises leur ont vite emboîté le pas. Jusqu’à représenter aujourd’hui 80 % des structures de 10 berceaux, un quart d’entre elles étant gérées par des grands groupes comme Crèche attitude, Grandir ou Babilou, qui ont une rentabilité supérieure grâce à la commercialisation de nombreux berceaux d’entreprise. Q

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :