SFR Presse
Sciences et Avenir
29 août 2019

La course aux embryons chimères est lancée

1 min

Le Japon autorise la naissance d'animaux porteurs d'organes humanisés pour pallier le manque de greffons. EMBRYOLOGIE Une premièremondiale : le Japon a autorisé un projet de recherche visant à mener à terme des « embryons chimères ». Autrement dit, faire naître des animaux à partir d'embryons dans lesquels les scientifiques ajoutent des cellules souches humaines. La perspective -- encore lointaine

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :