SFR Presse
Challenges
6 mai 2020

Endurcie

8 min

2 likes

A Bercy puis au FMI, elle a traversé des tempêtes majeures, usant des mêmes armes : diplomatie et pragmatisme. D’abord bousculée à Francfort, elle s’est imposée en sauvant l’euro in extremis. Pas de bazooka monétaire cette fois. Christine Lagarde a néanmoins profité de sa quatrième conférence de presse comme présidente de la Banque centrale européenne (BCE), le 30 avril, pour promettre, si nécess

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :