SFR Presse
Le Figaro
5 août 2019

Le Palais d’été, symbole de l’humiliation chinoise

Construit au XVIIIe siècle, le Yuanmingyuan a été pillé et détruit par les troupes françaises et anglaises en 1860, avant qu’un autre palais ne soit édifié en 1886 par l’impératrice Cixi.

Cyrille Pluyette

6 min

2 likes

Cyrille Pluyette
Cyrille Pluyette

« Il y avait, dans un coin du monde, une merveille du monde », mais « cette merveille a disparu », écrit Victor Hugo en 1861. Fou de rage, l’écrivain s’adresse à un officier ­anglais, le capitaine Butler, pour fustiger la destruction un an plus tôt du Palais d’été de Pékin, dont la renommée égalait à ses yeux le Parthénon, les Pyramides, le Colisée et Notre-Dame de Paris. Il pointe du doigt les de

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :