SFR Presse
Libération
10 septembre 2019

Déchets nucléaires : Greenpeace veut «une opération vérité»

L’ONG publie un rapport sur le «coût caché» des déchets radioactifs. Elle estime que 90 % des matières dites «valorisables» en font partie. Une menace à 15 milliards d’euros pour EDF.

3 min

C’est ce qui s’appelle tirer sur l’ambulance. Alors que l’industrie française de l’atome traverse une crise sans précédent (nouveau report à 2022 de la mise en service du réacteur EPR, arrêt des recherches pour le réacteur de quatrième génération…) et que l’Etat envisage un plan de sauvetage d’EDF prévoyant la nationalisation à 100 % de ses centrales nucléaires, Greenpeace publie ce mercredi un ra

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :