SFR Presse
Le Figaro
19 novembre 2018

Basquiat, « un type cool » à Tokyo

ARTS  En 1983, Yutaka Sakano rencontre le peintre new-yorkais et le photographie habillé en Issey Miyake. Récit d’une rencontre insolite.

Valérie Duponchelle

2 min

Valérie Duponchelle
Valérie Duponchelle

Yutaka Sakano avait 32 ans lorsqu’il a vu débarquer en 1983, dans son studio de ­Tokyo, un jeune artiste qui chamboulait la scène new-yorkaise. « Jusqu’à cette commande du ­bureau Issey Miyake pour le magazine de mode masculine Dansen, je n’avais jamais entendu parler de Basquiat. Je ne connaissais ni son visage, ni son travail. Je savais juste qu’il était un phénomène en Amérique », nous raconte

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :