SFR Presse
Le Figaro
30 octobre 2019

Début de retour à la normale au Liban

Cyrille Louis

1 min

La démission du premier ministre libanais, Saad Hariri, s’est traduite mercredi par une nette détente sur le terrain, avec la levée des barrages routiers, mais cette victoire des manifestants ouvre une période de grande incertitude. Le président Michel Aoun a implicitement accepté cette démission en assurant dans un communiqué qu’il avait « demandé au gouvernement de poursuivre la gestion des

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :