SFR Presse
L'Indépendant
15 juin 2018

Le mystère de la « martyre de l’A10 » s’éclaircit, 30 ans après

2 min

L’énigme du corps martyrisé d’une fillette de quatre ans découvert en 1987 au bord de l’autoroute A10 est en passe d’être résolue avec l’identification et le placement en garde à vue de ses parents. Les enquêteurs sont remontés jusqu’aux parents, jusqu’ici inconnus, de la petite Inass, surnommée à l’époque « la petite martyre de l’A10 », grâce à un prélèvement ADN opéré sur son frère qui avait été

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :