SFR Presse
Le Figaro
23 août 2018

En Sicile, l’interminable traque du dernier grand chef de Cosa Nostra

« Le Figaro » a recueilli les confidences du colonel Lopane, qui dirige la chasse à l’homme entreprise pour capturer Matteo Messina Denaro. En cavale depuis 27 ans, il est le dernier parrain à n’avoir jamais connu la prison.

Richard Heuzé

5 min

Richard Heuzé
Richard Heuzé

ITALIE Après vingt-sept ans de cavale, Matteo Messina Denaro, le dernier des grands parrains de la mafia sicilienne de Cosa Nostra encore en liberté, reconnaît son désarroi : « Ils ont arrêté mes contacts, leurs remplaçants et les remplaçants de leurs remplaçants », a-t-il écrit dans l’un de ses derniers « pizzini », ces billets manuscrits laconiques qu’envoient les grands boss, au prix de mille d

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :