SFR Presse
Sud Ouest
11 août 2018

Lamote, la même histoire

Quentin Guillon

2 min

Quentin Guillon
Quentin Guillon

BERLIN Comme en 2016 à Amsterdam, Rénelle Lamote a décroché la médaille d’argent derrière l’Ukrainienne Nataliya Pryshchepa. Mais déçue après une course totalement décousue «L’Ukrainienne, c’est la plus dangereuse. Elle a le meilleur finish », avait souligné Thierry Choffin avant la finale du 800 mètres. Le coach de Rénelle Lamote avait vu juste. Presque une prophétie. À la sortie du dernier virag

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème