SFR Presse

Une "association" très prospère pour dirigeants avides d'argent

1 min

L’Aurar est très très rentable. A la fois par ses excédents de trésorerie mais aussi par ses placements financiers ou immobiliers. Une situation qui l’éloigne définitivement de la classique association à but non lucratif pour l’accompagnement des personnes dialysées. Selon la CRC, l’Aurar "dégage chaque année de 3 à 3,5 millions d’euros de bénéfice". "À cela s’ajoutent les 3,5 M€ de loyers annuels

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :