SFR Presse
Corse Matin
26 mars 2019

DU TAC AU TAC

1 min

Jean-Marc Ciabrini (PS) : "Je l’ai dit, mais je le reformule : Nos recettes fiscales demeurent en dessous de ce qu’elles pourraient être. Tout ça, parce que certains secteurs de la ville continuent de bénéficier d’une fiscalité clémente." Paul-Antoine Luciani (PCF) : "L’avenir, je ne le connais pas encore. C’est le dernier budget de la mandature et chacun pourrait tenter de juger vos propositions

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :