SFR Presse
Courrier Picard
23 janvier 2020

Un meurtre aux circonstances floues

2 min

COMPIÈGNE Dans le stupéfiant vase clos de la cité de l’Écharde, Amine a tué Issa d’un coup de revolver, en juillet 2016. Il comparaît pour meurtre jusqu’à vendredi. On attendait un tueur, on fait face à un gamin. Amine Mahama (il est connu sous ce prénom, de préférence à Mohamed) fait face à ses juges, ce mercredi matin : taille moyenne, solide, soigné dans son sweat gris et sa chemise noire. Âgé

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :