SFR Presse
Sud Ouest
21 août 2019

Aux Jacquets, la propreté n’est plus une option

Isabelle Castéra,i.castera@sudouest.fr

2 min

Isabelle Castéra,i.castera@sudouest.fr
Isabelle Castéra,i.castera@sudouest.fr

LÈGE-CAP-FERRET Longtemps, ils ont vécu planqués. Bien peinards dans leur village des Jacquets, loin de la fureur touristique, à l’abri des convoitises. « Puis on s’est rendu compte qu’on était carrément oubliés. Comme on ne demandait rien, ben on n’avait rien ! » Gilbert Baurin habite les Jacquets et préside l’association Codeppi (1). Rien ? « En gros, nous étions à la traîne avec des problèmes d

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :