SFR Presse
Le Parisien
2 juillet 2018

La fête jusqu’au bout de la nuit

Les Bleus ont commencé au stade à célébrer leur victoire face à l’Argentine. Et ça a duré tard, très tard… Personne ne voulait aller se coucher.

Bertrand Métayer,R.F.,À Istra

2 min

Bertrand Métayer,R.F.,À Istra
Bertrand Métayer,R.F.,À Istra

« Cela doit se voir un peu sur ma tête mais je n’ai pas beaucoup dormi. » Au lendemain de l’incroyable match face à l’Argentine (4-3), Florian Thauvin et ses coéquipiers ont pourtant eu droit à une grasse matinée. Mais la fête et une nuit sans fin avaient terminé de fatiguer les corps fourbus. Dès le retour au vestiaire, la musique résonnait. « On reste en Russie », grondait Presnel Kimpembe. Didi

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :