SFR Presse
Sud Ouest
15 avril 2019

Le chinois Comac est en retard

P. R.

1 min

P. R.
P. R.

« Comac ne représente pas, à ce jour, une menace commerciale pour Airbus et Boeing… même dans la tourmente. » Jean-François Dufour, spécialiste de l’industrie chinoise est formel. Le constructeur chinois n’est pas encore prêt à compléter l’alphabet des acteurs mondiaux du secteur en ajoutant son initiale C derrière les A et B. « L’histoire de Comac est trop récente encore pour que cet avionneur –

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :