SFR Presse
L'Union
28 août 2019

La volte-face sur les retraites peine à convaincre

1 min

L’affaire semblait réglée. Après des semaines de cacophonie au printemps, le gouvernement avait tranché en faveur d’un « âge d’équilibre » devenu le symbole du futur « système universel » par points promis par M. Macron. Le haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, avait précisé l’idée mi-juillet : l’âge légal resterait fixé à 62 ans, mais il faudrait travailler jusqu’à 64 a

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :