SFR Presse
Libération
17 juillet 2019

Antibes : mobilisation contre la captivité de Raspoutine et de Flocke

2 min

Quand Emmanuelle Sultani était dans sa classe la dernière semaine avant les vacances, le thermomètre est monté «jusqu’à 30 °C à l’intérieur», encore plus dans la cour. L’enseignante a sorti «le ventilateur, les brumisateurs et l’eau fraîche» pour ses élèves. Et elle a pensé aux deux ours polaires qui vivent près de chez elle, au parc Marineland d’Antibes (Alpes-Maritimes). Plus proches de la Médit

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :