SFR Presse
Le Figaro
12 décembre 2018

Strasbourg : 700 hommes pour traquer  l’assaillant

Voyou radicalisé, Chérif Chekatt a crié « Allah akbar ! » avant de semer la mort. La police a diffusé un appel à témoins pour le retrouver.

Christophe Cornevin

4 min

Christophe Cornevin
Christophe Cornevin

DEPUIS mardi soir, la fine fleur de la police française est lancée aux trousses de Chérif Chekatt, l’« islamo-braqueur » qui a semé la mort au marché de Noël de Strasbourg. Le dernier bilan provisoire mercredi soir était de deux personnes décédées, d’une victime en état de mort cérébrale ainsi que de douze blessés, dont six en urgence absolue. Au total, pas moins de 520 policiers ont été mobilisé

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :