SFR Presse
Midi Libre
1 avril 2019

Des villes sacrifiées

1 min

Commençons par une bonne nouvelle, mais c’est la seule. Le commerce du centre-ville de Sète se porte bien. Mieux que les autres en tout cas. Sans manifestation d’ampleur, le cœur de ville bénéficie même d’un effet d’aubaine. On vient à Sète faire ses courses sans risque. Pour le reste, c’est un bilan morose. Dans la ville phare de la région, Montpellier, il n’y a plus de samedi sans affrontements

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :