SFR Presse

"Regrets" du policier qui a poussé Geneviève Legay mais "strict respect des ordres"

2 min

MANIFESTATION. Le policier mis en cause dans la chute de Geneviève Legay, militante d'Attac, au cours d'une manifestation interdite de "gilets jaunes", à Nice a exprimé ses "sincères regrets" mais rappelé n'avoir agi que "dans le strict respect des ordres donnés par sa hiérarchie", a indiqué son avocat. "Mon client tient à exprimer ses plus sincères regrets quant aux conséquences de l'intervention

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :