SFR Presse
L'Indépendant
23 mars 2019

gilets jaunes

2 min

Dimanche 24, on fait la fête. Les gilets jaunes du Boulou communiquent. Entre les casseurs de tous bords, certains gilets jaunes violents et la grande majorité des gilets jaunes déterminés mais pacifistes. Les dégradations, ne sont pas la manière de lutter que nous avons choisi. Ces violences servent à mettre au second plan une réalité que le pouvoir a besoin de cacher, celle du « mal vivre ». V

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :