SFR Presse
Le Parisien
13 juin 2019

Faut-il taxer les plaisanciers  pour financer le sauvetage en mer  ?

La Société nationale de sauvetage en mer, endeuillée par le drame des Sables-d’Olonne, dispose d’un budget annuel de fonctionnement de 32 millions d’euros, dont 20 % de subventions publiques.

Nicolas Berrod,@nicolasberrod

3 min

Nicolas Berrod,@nicolasberrod
Nicolas Berrod,@nicolasberrod

« La pérennité de la SNSM est en jeu. » L’alarme est sonnée par Xavier de La Gorce, le président de la Société nationale de sauvetage en mer, à la veille de l’hommage national que doit rendre aujourd’hui Emmanuel Macron aux trois bénévoles décédés vendredi dernier aux Sables-d’Olonne (Vendée) en allant secourir un pêcheur. Alors que l’association est encore endeuillée par ce drame, se

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :