SFR Presse

À 3,8 g au volant en sortant d’un chantier

Et. M

1 min

SAINT-LEU. A la barre comme devant sa femme, il répète la même chose. "Non, je n’ai aucun problème avec l’alcool. Je bois quand il y a une fête, mais c’est tout", soutient mordicus ce Saint-Leusien de 48 ans, jugé hier en comparution immédiate. Pourtant, sa compagne indique l’avoir récemment quitté à cause de la boisson. "Et quand une personne est capable de prendre le volant avec 3,8 g dans le sa

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :