SFR Presse
Le Figaro
3 décembre 2019

« Le pouvoir de l’hypocrisie est en train de tuer »

ENTRETIEN  Dans « It Must Be Heaven », le cinéaste palestinien Elia Suleiman promène son art burlesque et désenchanté à travers le monde. Rencontre.

Marie-Noëlle Tranchant

3 min

Marie-Noëlle Tranchant
Marie-Noëlle Tranchant

Elia Suleiman, le plus ­célèbre cinéaste palestinien, n’a jamais eu la fibre militante. Il ne représente pas la Palestine, il en est l’exil. Natif de ­Nazareth, il reste à 59 ans l’enfant d’un pays disparu. Comme les ballons et les nuages, il franchit les murs, s’affranchit des contingences, nargue la réalité. Comme la nostalgie, il est indéfinissable et irréductible. En quatre longs-métrages, il

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :