SFR Presse
La Dépêche du Midi
25 septembre 2019

Urvoas : « Je ne connais pas Solère, c’est un adversaire politique »

1 min

L’ancien ministre est entré d’un pas assuré dans la salle. Très à l’aise face à une cour composée de trois magistrats mais aussi de douze parlementaires, l’ex-président de la commission des lois de l’Assemblée nationale a décliné son parcours, de l’université au Parlement puis au gouvernement : une vie « dédiée au droit », de l’enseignement à la fabrique de la loi. L’ancien garde des Sceaux Jean-J

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :