SFR Presse
Le Figaro
7 novembre 2018

Le trumpisme résiste à l’épreuve des « midterms »

Si sa capacité de gouverner est entamée, le président peut s’estimer en bonne posture en vue de sa réélection.

Philippe Gélie

3 min

2 likes

Philippe Gélie
Philippe Gélie

LA FORTERESSE Trump est assiégée mais ses remparts sont solides. En le privant de sa majorité à la Chambre des représentants, mais en la renforçant au Sénat, les élections de mardi ont normalisé une présidence que les démocrates espéraient disqualifier comme une anomalie historique. Donald Trump est le quatrième président d’affilée à essuyer un revers à mi-mandat. Bill Clinton avait perdu les deux

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :