SFR Presse
Courrier Picard
14 octobre 2019

45 caméras pour 66 locataires, c’est non

TÉRÉZINHA DIAS

2 min

TÉRÉZINHA DIAS
TÉRÉZINHA DIAS

Mobilisés contre un projet de vidéo-surveillance, des habitants du quartier Sainte-Anne ont obtenu gain de cause. C’est une première victoire pour ces habitants du quartier Sainte-Anne. En fin de semaine dernière, le bailleur social la SIP (Société immobilière pi-carde) a annoncé la suspension de son projet de caméras de vidéosurveillance dans les trois immeubles qu’ils occupent au 223 de la rue d

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :