SFR Presse
Le Figaro
3 juillet 2019

L’été des mots parfaits

Pourquoi certains mots nous plaisent-ils tant ? L’essayiste Belinda Cannone a posé la question à une cinquantaine d’écrivains dans un dictionnaire subjectif de la langue française. Presque parfait.

4 min

1 like

DICTIONNAIRE DES MOTS PARFAITS Éditions Thierry Marchaisse, 209 p., 16,90 €. Belinda Cannone aurait pu avoir un prénom « parfait ». Ses parents voulaient lui donner « Isabelle ». Mais « Isabelle Cannone » aurait paru tout de même un peu prétentieux, si à l’école on lui avait ôté le « e » final du nom de famille, d’origine sicilienne. C’est parce que la nounou avait aussi l’intention d’appeler sa

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :