SFR Presse
Le Figaro
5 août 2019

ADP : l’essoufflement des op positions rassure l’exécutif

Après un démarrage en trombe, le nombre de signatures pour un référendum sur la privatisation d’Aéroports de Paris stagne. L’Élysée tient cependant à respecter le processus.

Arthur Berdah

3 min

Arthur Berdah
Arthur Berdah

CERTAINS l’espéraient. D’autres le redoutaient. Finalement, le tourbillon de l’été ne sera jamais arrivé. Alors que la loi Pacte - qui prévoit la très controversée privatisation des Aéroports de Paris (ADP) - a été définitivement adoptée par le Parlement en avril dernier, les opposants à la réforme entendaient profiter de la pause estivale pour lui porter le coup de grâce. Après une entente inédi

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :