SFR Presse
Sciences et Avenir
20 novembre 2019

La plus vieille preuve de bipédie

1 min

PRIMATOLOGIE Les restes d'une espèce de singe jusqu'ici inconnue, Danuvius guggenmosi, ont été découverts dans le sud de l'Allemagne. Le primate se déplaçait de branche en branche à la force des bras mais aussi sur ses deux jambes à la surface des branches. M. N.SOURCE : MADELAINE BÖHME, UNIVERSITÉ DE TÜBINGEN, ALLEMAGNE.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :