SFR Presse
Le Figaro
19 juin 2019

Renault suspend ses investissements dans « Challenges »

Le constructeur automobile s’inquiète des pertes deux fois plus élevées que prévu du groupe de presse.

Chloé Woitier

2 min

PRESSE Un an et demi après l’arrivée surprise de Renault dans le capital de Challenges, la relation entre le constructeur automobile et le groupe de presse de Claude Perdriel tangue. D’après une enquête du site spécialisé Mind, ­Renault a fait repousser une augmentation de capital de 5 millions d’euros à laquelle il devait participer de moitié afin de passer de 40 % à 45 % du capital du groupe. En

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :