SFR Presse
Le Figaro
24 juillet 2018

Le Pakistan face au spectre de l’instabilité

L’armée a œuvré en coulisses pour peser sur les législatives de mercredi en faveur d’Imran Khan. Son principal adversaire, Nawaz Sharif, est en prison mais son parti va tenter malgré tout de se maintenir au pouvoir.

Emmanuel Derville

3 min

Emmanuel Derville
Emmanuel Derville

ASIE Ses déclarations ont déclenché une tempête au Pakistan. Samedi, un juge de la Haute Cour d’Islamabad, Shaukat Siddiqui, prend la parole devant le barreau de Rawalpindi et lance une bombe politique : « L’ISI, l’agence de renseignement militaire, manipule les procédures judiciaires. Elle a approché le président de la Haute Cour et lui a ordonné de rejeter la demande d’appel de Nawaz Sharif afin

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :