SFR Presse
Libération
4 juillet 2018

«Nous avons décidé de supprimer "l’atteinte sexuelle avec pénétration" qui ne fait pas assez consensus auprès des acteurs de terrain.»

1 min

Ils sont nombreux à crier victoire. Mais c’est une victoire paradoxale que les associations de défense des droits des enfants et les mouvements féministes ont obtenu mercredi. En préambule de l’examen du projet de loi contre les violences sexistes et sexuelles au Sénat, l’exécutif a fait savoir qu’il ne réintégrerait pas la notion d’«atteinte sexuelle avec pénétration». Cette création, qui figurai

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :