SFR Presse
Le Parisien
5 janvier 2019

La mystérieuse mort de l’homme d’affaires russe

La justice britannique s’apprête à conclure à une mort naturelle après le décès, en 2012 à Londres, d’Alexander Perepilichnyy, homme d’affaires russe à la réputation sulfureuse. Pourtant, de forts soupçons pesaient sur le dossier. Il aurait été empoisonné lors d’un séjour à Paris deux jours avant son décès.

Timothée Boutry

4 min

Timothée Boutry
Timothée Boutry

Sa mort, digne d’un roman d’espionnage, n’a sans doute pas fini d’intriguer. Le 19 décembre dernier, le juge britannique chargé de superviser l’enquête sur la disparition de l’homme d’affaires russe Alexander Perepilichnyy en 2012 a conclu que ce dernier était probablement décédé de mort naturelle. « Je ne peux pas complètement éliminer toute possibilité qu’il ait été empoisonné, mais il n’y a pas

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :