SFR Presse
Libération
9 août 2019

Chantiers navals, la proue de la fortune

Avec 124 bateaux livrables d’ici à 2027, le carnet de commandes des croisiéristes n’a jamais été aussi rempli.

3 min

Nouvel avatar du tourisme de masse mondialisé, la croisière est devenue un big business pour les armateurs spécialisés comme Carnival, MSC ou Royal Caribbean. Mais c’est aussi une industrie lourde qui, dans les chantiers navals de Saint-Nazaire, Trieste (Italie) ou Papenburg (Allemagne), se jauge en millions de tonnes d’acier et en dizaines de milliers d’emplois dédiés à la construction de ces bar

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :