SFR Presse
Libération
11 juin 2019

Pour un féminisme ordinaire

Dans son dernier essai, la philosophe Fabienne Brugère revient sur les normes nombreuses et contradictoires qui pèsent sur les femmes, de la naissance à la vieillesse. Une injonction à la normalité qui fait destin commun en lieu et place d’un peu plus de liberté.

4 min

Définir une femme, dire ce qu’est le corps féminin, même Simone de Beauvoir avoue en introduction du Deuxième Sexe son incapacité à le faire précisément. «La femme apparaît comme le négatif si bien que toute détermination lui est comme limitation, sans réciprocité», analyse-t-elle en 1949. Ecrire sur les femmes implique de déclarer «je suis une femme», affirmation de ce que l’on veut justement déf

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :