SFR Presse
Libération
22 juillet 2018

Emil ferris

1 min

Chicago, années 60. Karen a 10 ans et rêve de se faire mordre par un monstre, de rejoindre les cohortes de la nuit qu’elle idolâtre. Faute de goule sous la main, elle tente de lever le voile sur la mystérieuse disparition de sa voisine. A 56 ans, l’Américaine Emil Ferris signe une première BD foisonnante qui fera date.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :