SFR Presse

Droit de réponse de l'Arar

1 min

J. TILLIER L’ARS REFUSE D’AUTORISER LES DEUX OU QUATRE STRUCTURES HAD SUPPLÉMENTAIRES, INDISPENSABLES AUJOURD’HUI, QUI LE SERONT PLUS ENCORE DEMAIN, VIEILLISSEMENT DE LA POPULATION AIDANT. C’EST PROPREMENT SCANDALEUX. PLUTÔT QUE PRENDRE LE TEMPS DE ME RÉPONDRE, VOUS DEVRIEZ, CHER MONSIEUR BONNEAU, DÉNONCER CE SCANDALE SANITAIRE AVEC MOI.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :