SFR Presse
Le Parisien
12 janvier 2019

Chez les Le Pen, les greffes prennent rarement

Le RN s’est félicité d’avoir attiré l’ex-LR Thierry Mariani. Avant lui, d’autres transfuges s’y sont cassé les dents.

Quentin Laurent,Alexandre Sulzer,@quentin_laurent@alexsulzer

2 min

Le commentaire remonte à avril dernier. Bien avant que l’ancien ministre UMP Thierry Mariani annonce, mercredi dans nos colonnes, son ralliement au Rassemblement national (RN, ex-FN). « Dès qu’il pourra nous quitter, il nous quittera. On ne s’allie pas avec Marine Le Pen », anticipait, déjà, une figure médiatique du parti. Si certains doutent, c’est que l’histoire du Front national es

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :