SFR Presse
Le Figaro
6 juillet 2018

Les autocaristes s’interrogent sur l’après-conflit

Valérie Collet

2 min

Pendant que la SNCF rame pour faire rouler ses trains malgré la grève, les opérateurs de « cars Macron » se félicitent de l’affluence encouragée par les débrayages à répétition des trois derniers mois. Trois ans après la libéralisation des services d’autocars longue distance dans l’Hexagone instaurée par Emmanuel Macron lorsqu’il était ministre de l’Économie, trois grands opérateurs se partagent

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :