SFR Presse
L'Équipe
19 août 2018

Maudits Français !

1 min

1 like

À l’image d’Ogier, journée noire pour les Français engagés en WRC-2. Deuxième derrière la Skoda de Kopecky hier matin, Yoann Bonato (Citroën C 3) a été victime d’une crevaison dans Panzerplatte. Comme le Tchèque, ce qui permettait à Éric Camilli de prendre la tête au volant de sa Ford Fiesta. Une sacrée performance pour un garçon qui n’avait pas roulé en compétition depuis janvier ! Mais le pilote

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :