SFR Presse

Au bord de l’asphyxie

C.M

3 min

C.M
C.M

La mine déconfite, prostrées sur le banc, les basketteuses réunionnaises n’y croyaient plus. A ce moment là du match, elles étaient encore menées en prolongation (51-59) à seulement 2 minutes du coup de sifflet. Portées par un public chauffé à blanc, les Mauriciennes réussissaient tout ce qu’elles tentaient après avoir pourtant mis 4’30’’ minutes pour rentrer leur premier shoot de la partie. Mais

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :