SFR Presse
Le Figaro
28 décembre 2018

Les 80 km/h, détonateur des « gilets jaunes »

La destruction d’une bonne partie des radars routiers par les « gilets jaunes », acte de vandalisme, doit être condamnée sans ambiguïté. Toutefois, il apparaît nécessaire, pour comprendre comment nous en sommes arrivés là, de mesurer combien l’automobiliste français se sent dans le viseur des gouvernants.

Rémy Josseaume

3 min

1 like

Rémy Josseaume
Rémy Josseaume

La limitation de vitesse à 80 km/h a amorcé une rupture territoriale entre la majorité de la population française et une certaine technocratie juridique ressentie comme jacobine, et donc forcément parisienne. Cette mesure prise sous l’angle de la verticalité administrative, sans concertation, est sans aucun doute à l’origine de la contestation des « gilets jaunes ». À l’arrêt ou en mouvement, e

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :