SFR Presse
Le Figaro
11 août 2019

Violences, menaces, Baroin dénonce le quotidien des maires

Pour le maire de Troyes, il faut protéger ces élus de proximité qui sont « en danger », leur donner un pouvoir de police administrative plus important.

Christine Ducros

2 min

OPPOSITION Après les parlementaires (lire ci-dessus), les maires. La violence, les actions radicales à leur encontre tétanisent la classe politique à sept mois des élections municipales. La mort de Jean-Mathieu Michel, maire de Signes (Var) renversé par la camionnette dont il voulait verbaliser les occupants pour avoir jeté des gravats en bordure d’une route a naturellement ravivé le débat. Dans u

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :