SFR Presse
Le Figaro
24 juillet 2018

4 nouveaux satellites pour Galileo, le concurrent européen du GPS américain

Initié en 1999, le système de localisation par satellite européen est proche de sa mise en service totale, en 2020. Sa précision est inférieure au mètre, et deux fois meilleure que celle des États-Unis.

Marc Cherki

3 min

5 likes

Marc Cherki
Marc Cherki

ESPACE En service depuis fin 2016, Galileo, le système européen de localisation par satellite, est toujours en phase d’amélioration. Ce mercredi 25 juillet, depuis la base de Kourou (Guyane), à 13 h 25 (à Paris), le 99e tir d’une fusée Ariane 5 doit mettre sur orbite quatre satellites supplémentaires (Galileo 23 à 26) pour la constellation Galileo, souhaitée par la Commission européenne en 1999 e

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :