SFR Presse
Libération
11 septembre 2019

Des écolos recadrés pour avoir tiré le portrait de Macron

Huit militants et un vidéaste ont comparu mercredi au palais de justice de Paris pour «vol en réunion» après avoir dérobé des portraits officiels d’Emmanuel Macron dans des mairies. Des actions symboliques visant à interpeller le Président sur le «vide de sa politique environnementale et sociale».

4 min

1 like

Les «décrocheurs» de portraits d’Emmanuel Macron continuent d’accaparer la justice. Mercredi, huit militants écologistes et le fondateur de la chaîne YouTube «Partager c’est sympa» ont comparu devant le tribunal correctionnel de Paris, jugés pour «vol en réunion» (lire ci-contre). Ce n’est que le dernier épisode d’une série débutée en février 2019 et qui promet de connaître de nombreux rebondissem

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :